Visites pédagogiques sur la résistance 39-45 à Sos

Combat de la résistance sur la vallee de la Gueyze à Sos en juillet 1944

De nos jours, seul les commémorations annuelles font vivre le souvenir de cette période tragique.

Avec l'age, les combattants de cette époque qui ont été des témoins de ces années sombres disparaissent peu à peu.

Il faut donc trouver d'autres moyens pour faire vivre cette flamme de la résistance.

La mise en place de parcours de mémoire dans certaines régions pour suivre les monuments pour le tourisme est une bonne idée.

Aller dans les écoles, et faire intervenir des intervenants qui ont la connaissance, est aussi une idée régulièrement exploitée par les  associations d'anciens combattants, mais qui présente un inconvénient qui est celui de réaliser un cours, et donc de limiter les informations enregistrées par les élèves.

La thématique du concours de la résistance est aussi une bonne solution pour que les élèves dans les collège et lycées réalisent des recherches et s’approprient les informations.

Personnellement j'opte pour une solution légèrement différente. Je pour habitude de recevoir les écoles sur site. Cela permet en amont de préparer les thèmes avec les professeurs d'histoire.

En faisant le tour des zones de parachutages, des endroits ou il y a eu des fusillés, et surtout des zones de combats, il est plus facile de raconter la petite histoire locale aux élèves et de la raccrocher à la grande histoire.

L'objectif étant de captiver les élèves avec le soutien de leurs professeurs d'histoire.

Si vous êtes professeur d'histoire en collège ou lycée et que vous souhaitez réaliser une sortie éducative sur la résistance 39-45 avec vos élèves, n'hésitez pas à prendre contact avec moi. Les combats sur la vallée de la Gueyze en Lot et Garonne et les parachutages dans le département voisin des Landes se prêtent parfaitement pour un exercice du souvenir.