Pierre Téchené, un pionnier de

la résistance landaise

Présentation du site

"Un peuple qui oublie son passé, se condamne à le revivre".                      Winston Churchill

Dans la résistance intérieure française, de nombreux personnages s'illustrent : Charles De Gaulle, Jean Moulin, Pierre Brosselette, ...

Pourtant, aimant l'histoire de notre région l'Armagnac, peu de traces écrites de la résistance dans les Landes de notre canton de Gabarret (40) n'existant, nous avons préféré évoquer l'histoire d'un résistant local, aux trés grands mérites afin de rendre hommage aux résistants de notre région.

Nous avons ainsi souhaité perpétuer la mémoire de tous les combattants de l'ombre qui se sont battus pour la France et sur lesquels des personnages illustres de la résistance se sont appuyés. Le général Eisenhower estima même leur concours égal à celui de quinze divisions.

Cet homme qui est une preuve éternelle de bravoure, de patriotisme et de don de soi, cet homme dont les mérites seront reconnus de tous, cet homme s'appelle Pierre Justin Téchené né le 9 août 1891 à Créon d'Armagnac Landes (40). Il était receveur buraliste à Gabarret (40) 34 rue marsan.

Pour les férus d'histoire et les amoureux de la résistance, vous allez découvrir une partie de sa vie au travers des deux conflits qui ont profondément marqué le xx°siecles.

Guide d'utilisation pour naviguer sur ce site :

En cliquant sur certaines photos et les mots de couleur moutarde, vous obtiendrez des liens vers des vidéos et des documentations plus détaillés.

En bas de page, vous découvrirez des témoignages  de lecteurs qui ont consulté ce site.

Bonne visite, et bonne lecture à tous.

 

 

Pierre Justin Téchené restera pour toujours une preuve constante de bravoure, de patriotisme. Son mérite, nous oblige à avoir pour lui le plus grand respect.

 

Son courage et son activité ardente lui vaudront une citation à l'ordre de la demi-brigade "Armagnac", le 15 janvier 1945, (décret du 20.11.1946, journal officiel du 05.12.1946 page 121),sanctionnée par la croix de guerre avec étoile de bronze ainsi que la médaille de la résistance française.

La Médaille de la Résistance française a été instituée, à Londres, par ordonnance du 9 février 1943 du général de Gaulle, " chef de la France combattante ". Son objet était de "reconnaître les actes remarquables de foi et de courage qui, en France, dans l'Empire et à l'étranger, auront contribué à la résistance du peuple français contre l'ennemi et contre ses complices depuis le 18 juin 1940."

La médaille de la Résistance française a été conférée à 65 295 personnes (dont 25 468 à titre posthume et 4 800 avec rosette), appartenant aussi bien aux Français libres qu'à la Résistance intérieure.

La population de la france en 1945 était de  39 660 000 habitants, soit seulement 0.0016 % qui ont reçu cette distinction par leurs faits d'actes de résistance. Cependant n'oublions pas ceux qui ne sont pas répertoriés, et qui ont contribué au mouvement de la résistance.

Voir plus bas, les conditions strictes d'attribution de la carte de combattant volontaire donnant droit au titre de résistants.

Médaille de la résistance Française est liée
à la carte de combattant volontaire

Croix de guerre avec étoile de bronze

Léonce Dussarrat dit "Léon des Landes"- responsable de la résistance à Dax -  lui exprima toute son admiration et proposa même une distinction honorifique : proposition de légion d'honneur au titre de la résistance.

 

Sir Clément Attlee - premier ministre britannique successeur de W.Churchill - lui donnera le King's Order le 26 novembre 1946 pour ses actes de bravoure et sa conduite exemplaire.

 

Et le Roi d'Angleterre George VI, par le biais du consulat britannique de Bordeaux, lui remettra un certificat d'honneur pour sa participation particulièrement active dans la cause alliée le 28 mai 1947.

 

Monsieur Pierre Mesmer - ministre des armées - lui remettra la croix du combattant volontaire le 29 septembre 1961.

 

Malheureusement, il nous quitta en 1969 à Agen après une vie admirable et exemplaire. Tous ses amis et toutes les personnes qui l'ont connu le regretteront à jamais.

 

Mais on se souviendra que grâce à lui dans le Sud-Ouest - pionnier de la résistance landaise - et aux milliers de résistants à travers la France, nous pouvons aujourd'hui vivre dans la paix et la liberté. Ces hommes ont tout risqué pour leur patrie. Ces hommes admirables ont quitté momentanément leurs femmes et leurs enfants pour la défense d'un idéal, des valeurs en lesquelles ils ont toujours cru.

Leur hargne, et leur abnégation terroriseront les allemands, lors de leurs raids nocturnes, en les harcelant sans cesse pour qu'ils quittent ce pays qui n'était pas le leur, pour qu'ils stoppent cette purification éthnique, pour qu'ils cessent de tuer des innocents. Tous ces actes de résistance menés au péril de leur vie.

Nous leur devons donc un respect et une gratitude éternelle tout en nous souvenant de tous ceux qui ont souffert du régime totalitaire.

 

Puisse la mémoire de Pierre Justin Téchené et de ses hommes rester gravée dans la conscience collective.

 

A noter que certains faits mentionnés sur ce site, sont incomplets, par manque d'information.

Léonce Dussarat

Clément Attlee

Premier Ministre britannique

Pierre Mesmer

Ministre des armées

George VI

Roi d'Angleterre

de 1936 à 1952

Ses soutiens :

Sa femme Maria Téchené née Briscadieu, ainsi que sa fille Armande Mougin et son gendre René Mougin, tous trois membres du réseau Hilaire Buckmaster des forces françaises combattantes, lui ont apporté toute l'aide nécessaire durant cette période trouble.

Conditions spécifiques d'attribution de la carte de combattant volontaire :

 

- Pouvoir justifier de services homologués dans une zone occupée par l’ennemi, pendant au moins 90 jours, avant le 6 juin 1944, dans une organisation de la Résistance (Forces françaises de l’intérieur (FFI), organisation homologuée par les Forces françaises combattantes (FFC), organisation homologuée par le ministre compétent sur proposition de la commission nationale de la Résistance intérieure française (RIF).

- S’être mis à la disposition d’une formation de la Résistance avant le 6 juin 1944 pour laquelle a été attribuée la qualité d’unité combattante, ayant effectivement combattu au moins 90 jours.

- Avoir été membre de la Résistance et avoir été exécuté, tué ou blessé dans l’accomplissement ou au motif d’un acte de résistance.

- Pouvoir justifier avoir accompli pendant au moins 90 jours avant le 6 juin 1944 des actes caractérisés de Résistance, n’ayant pas appartenu aux organisations homologuées.

 

Il est important de dissocier la carte de combattant volontaire qui correspond aux résistants, par rapport aux combattants pour la libération qui sont venus rejoindre les groupes de résistants existants à partir de juin 1944 suite à l'ordre d'insurrection générale. Le fameux "plan rouge", envoyé sur les ondes radio par la BBC depuis Londres au soir du 5 juin à 21h15 n'est autre que l'appel à la guerrilla.

 

 

Ce site a été conçu dans un esprit pédagogique, afin de transmettre la grande, et la petite histoire aux générations futures.

Souvenir et transmission, sont les bases fondamentales de l'histoire.

Centre Jean Moulin

Ce site a été réalisé parceque la palombière du Domaine de Maysou-haut sur la vallée de la Gueyze (47) est voisine du lieu dit Nautin (40) qui abritait le camp du maquis en été1944. Ce lieu est chargé d'histoire car beaucoup de bâtiments sur le domaine et ses alentours ont été brulés par les nazis. A ce jour, il en reste encore les ruines.

Les hommes du Bataillon de l'Armagnac ont combattu une colonne allemande de la "Das Reich" sur ce secteur durant l'été 1944, en prètant main forte au Bataillon du Néracais.

Honneur et respect à tous ces combattants...

 

Notre grand père était un chasseur passionné de palombes. Nous sommes certains qu'il nous retrouve sur :

 

 

 

www.palombe.org

 

 

 

 

Jean-noël Téchené

Gérant des Ets SECULA Informatique

Propriétaire du Domaine de Maysou-Haut

Ambassadeur BNI Dordogne Gironde

 

 

 

Témoignage de Madame Anne Lasseville.

Médium, magnétiseuse et soins holistiques.

 

Bonjour,

Ce site est une mine d’informations impressionnante avec des liens interactifs et des grossissements de documents tout à fait instructifs.

Ce pan de l’histoire de la résistance Landaise mérite effectivement d’être connu et même reconnu. Tout y est décrit avec une grande clarté , ce qui permet de plonger dans ce passé trouble avec plus de justesse.

Bravo pour ce devoir de mémoire très réussi qui SE DOIT d’être diffusé par les professeurs d’histoire pour que notre jeunesse n’oublie jamais. Cordialement.

Centre de documentation et Musée de la Deuxième Guerre Mondiale à Bordeaux.

Sont présentés sur trois niveaux des collections consacrées à la Résistance, la Déportation et les Forces Françaises Libres. Une véritable mine d'informations pour les passionnés d'histoire.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now